On vous apprend à parler le Sud avant votre départ en vacances

Pour négocier des pastagas cet été ou si tu veux intégrer incognito la prochaine saison des Marseillais, on t’apprend à parler le Sud !



1- Pastaga

Le pastaga justement ! Ce bon vieux pastis, emblème des Marseillais. Au bar, si tu demandes un pastaga, ça passera crème. Tu peux aussi demander un « p’tit jaune » qui te permettra de te fondre tout aussi bien dans la masse. Le top du top? n’ai aucune hésitation quand on te demande de choisir entre Ricard ou 51.


2- Ça pègue

Il fait chaud, tu es moite et tu transpires ? Tu sens cette sensation fort désagréable sur ta peau ? et bien tu pègues peuchère ! En clair, ça pègue = ça colle.


3- Dégun

Tu arrives dans un lieu désert, pas âme qui vive, et bien il y a dégun ! Autant te dire que tu n’utiliseras pas souvent cette expression quand on sait que le sud est cafi (aka. plein) de monde l’été. Point de crainte, tu peux aussi crier haut et fort à qui veut l’entendre que tu crains dégun, mais méfi, on serait bien capable de te tester !


4- Faire son cacou

Si tu fais ton cacou, tu fais ton beau ! Et tu as bien raison, surtout si tu te balades au bras d’une bien belle cagole (= une jeune femme ne vivant que dans le sud, fan des extensions et de la décoloration, des ongles en acrylique, du contour de lèvres marron et des talons compensés).


5- La pachole

Alors, autant ne pas tourner autour du pot pendant des heures, la pachole est la partie intime de la femme. En clair, si attablé à une terrasse tu vois passer une jeune femme assez court vêtue, c’est qu’elle porte une jupe à ras la pachole. Classe hein?

84 vues